Isabelle Trop, MD – 2010

Trop-petit-photoLéger.jpgLa docteure Trop est une femme d’exception comme en font foi ses parcours académique et scientifique ainsi que la remarquable combinaison des ses qualités humaines.

Avant d’entreprendre ses études de médecine, elle complète un baccalauréat en biologie moléculaire à l’Université McGill de 1987 à 1990 où elle obtient les « First Class Honours ».  Elle complète  ses études de médecine à l’Université McGill de 1990 à 1994 et reçoit deux bourses du FRSQ ainsi qu’une autre de la Société canadienne pour la santé internationale.  De 1994 à 1999, elle complète sa résidence en radiologie diagnostique à l’Université de Montréal.  Elle entreprend en 1999 une surspécialisation à Boston en imagerie de la femme à l’Université Harvard.  Dans la foulée, elle obtient des bourses d’étude et y complète une maîtrise en santé publique de 2000 à 2002.

Docteure Trop pratique depuis 2000 au CHUM en tant que professeure adjointe de clinique dans la section d’imagerie du sein.  Elle est membre du Comité de direction du Département de radiologie et responsable de la Section d’imagerie du sein depuis 2005.  Elle est également chercheure au Centre de recherche du CHUM depuis lors.  Actuellement, elle participe activement à l’enseignement aux résidents par sa supervision des stages cliniques et ses charges de cours en imagerie du sein, en épidémiologie statistique et en éthique.  Elle est également responsable du programme de Fellowship de radiologie de l’université de Montréal en imagerie du sein et de la femme.  Elle s’implique activement au sein de la SCFR en tant que membre du conseil d’administration et du comité scientifique depuis maintenant quatre ans.  En plus de superviser de nombreux travaux de recherche auprès des résidents et fellows de radiologie, elle est récipiendaire de bourses de recherche du FRSQ et du CHAR pour ses travaux sur l’IRM du sein.

Docteure Trop est l’auteure d’une trentaine d’articles dont plusieurs ont été récompensés par des prix et certificats de mérite.  Elle a à son actif une cinquantaine de  présentations scientifiques avec abrégés publiés et une dizaine d’affiches scientifiques qui se sont également méritées des prix et distinctions.  Membre du  comité de lecture de la revue Radiology depuis 2006, elle a  reçu du même comité  le Editor’s Recognition Award avec distinction pour sa révision de manuscrits soumis à Radiology quatre années de suite.

Au-delà de toutes ces réussites professionnelles, la docteure Trop est une femme attachante, très appréciée de ses collègues, des techniciens, des résidents et des patientes.  Mère attentive de trois fillettes, elle est dévouée, fiable, calme et rayonnante.

Son remarquable parcours justifie sans équivoque sa nomination au titre de récipiendaire du Prix  Bernadette Nogrady.