Luce Cantin, MD – 2016

Cantin Luce 2016.pngAyant grandi à Québec, Dre Luce Cantin emménage à Montréal en 1997 pour étudier la médecine à l’Université de Montréal. Elle revient à Québec en 2002 effectuer sa résidence en radiologie au sein de son alma mater. Dès lors, elle cumule les distinctions académiques en raison de ses excellents résultats universitaires, et démontre son érudition par des publications enviables et des présentations scientifiques. Par exemple, elle obtient dès 2001 sa première publication dans Radiology, fait partie en 2002 de la liste d’honneur du Doyen de l’Université de Montréal pour ses résultats académiquesetreçoit en 2005 le prix d’excellence au congrès de la Société Canadienne Françaises de Radiologie (SCFR).

De 2008 à 2010, Dre Cantin complète sa formation par un fellowship en imagerie cardio-thoracique au Harvard Medical School à Boston, puis débute sa pratique de radiologiste au sein de l’équipe du service de radiologie de l’Institut Universitaire de Cardiologie et Pneumologie de Québec comme chargée d’enseignement clinique en 2010, puis professeure de clinique en 2016.

Au cours de ses dernières années de formation et en début de pratique, elle poursuit sa contribution scientifique, notamment par des publications dans l’American Journal of Roentgenology (AJR), des conférences pour l’Association canadienne de radiologie (ACR), et des présentations scientifiques au congrès de la Radiological Society of North America (RSNA), où elle obtiendra d’ailleurs un certificat de mérite.

Très impliquée dans l’enseignement auprès des résidents de l’Université Laval, ceux-ci lui décernent, dès 2011, le Prix du professeur de l’année, afin de souligner sa contribution particulièrement dynamique. Ce plaisir à participer activement à la formation des futurs radiologistes la pousse à accepter les postes, en 2013 et 2016, de directrice adjointe puis directrice du programme de résidence en radiologie de l’Université Laval.

Maman de trois enfants âgés de 4 à 11 ans, elle représente un bel exemple de conciliation entre la vie de famille, une pratique riche et une implication soutenue. D’une grande dévotion et rigueur dans son travail, Dre Cantin a, de plus, toujours pratiqué dans un esprit remarquable de collégialité, et ce, toujours avec une pointe d’humour la caractérisant bien. Ces qualités font d’elle une collègue exceptionnelle et évidemment très appréciée.

Ainsi, la SRQ décerne le prix Bernadette-Nogrady 2016 à Dre Luce Cantin afin de souligner la contribution unique dans son milieu par son enseignement, la qualité de sa pratique et son rayonnement scientifique. Dre Cantin représente sans équivoque une radiologiste de la relève qui exerce une influence remarquable et continue à perpétrer la tradition d’excellence de la radiologie québécoise.